Penser à mettre du temps dans l’espace de vos enfants

Penser à mettre du temps dans l’espace de vos enfants

 

Crédit photo – Leroy Kristin

Drôle de titre, car nous, parents, avons l’impression de le faire à longueur de journée au point que certains enfants pensent s’appeler Dépêche-toi !

L’enfant aborde le monde par l’espace, il perçoit le monde à travers les objets. La notion d’espace se met en place avant la notion de temporalité qui ne sera acquise que vers 12-13 ans.

L’espace, c’est tout percevoir en même temps, avoir la simultanéité des indices.

Le temps, c’est un procès (processus), un déroulement, une transformation, c’est la successivité, il y a : d’abord, après, ensuite.

Il est important que l’enfant le vive, pour que cette notion puisse s’installer en lui. Encore plus à l’époque du numérique où le visuel l’emporte sur le reste. (Pensez aux montres à affichage digital, y voyez-vous le temps passer ?)
Attendre tous les soirs que maman ou papa vienne lire une histoire, c’est vivre le temps : c’est anticiper le plaisir que l’on va prendre, c’est créer une attente, c’est faire vivre le temps !
Mettre le sablier pour se laver les dents, c’est prendre conscience du temps. (Aller se laver les dents après le dessin animé, me semble être moins révélateur de temps, car les écrans transforment la notion de temps. Vous le savez bien ! Depuis quand êtes-vous sur votre ordinateur ?)

Je reviens de mon dernier stage de formation en  Gestion Mentale, où nous avons travaillé ces notions d’espace et de temps dans le geste de compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : faites le calcul *