L’école à la maison pour tous, quelle ambiance ?

L’école à la maison pour tous, quelle ambiance ?

Ecole à la maison

L’un de mes fils m’a dit avant-hier : « Maman on est les rois du monde ! ». Et oui ! À partir d’aujourd’hui, tous les petits français se retrouve en instruction en famille ! Comme nous l’avons fait dans notre famille, mais pour nous, c’était plus en douceur, sans le choc de se retrouver devant une situation que l’on a pas choisie.

Ces prochains jours, je m’engage donc à vous livrer des clés issus de mon expérience dans le domaine.

Avant de vous jeter sur le scolaire à faire, et de mettre en place les choses dans le stress, la contrainte, le conflit, prenez le temps de considérer ce qui suit :

L’école à la maison, c’est avant tout une ambiance familiale, un vivre ensemble à mettre en place en dehors des situations de détente que sont le weekend et les vacances.

Il y a de grande chance que si vous vous précipitez sur votre télé-travail avec l’idée de respecter des horaires de bureau habituels et en exigeant de vos enfants, quelque soit leur âge, qu’ils s’attellent à leur travail scolaire sur les horaires d’école, vous vous heurtiez à un mur.

Cela risque d’être un peu le bazar au début, et c’est normal, il va falloir lâcher prise sur la perfection et accepter que cette nouvelle situation mette du temps à créer de nouveaux repères. Petit à petit, jour après jour, un nouveau rythme peut s’installer.

Il s’agit, pour accompagner les enfants sur une période d’école à la maison, d’avoir conscience de deux axes distincts : le faire ensemble et l’être ensemble !
Comme les enfants fonctionnent beaucoup par imitation de ce qu’ils perçoivent de l’adulte, l’être est un facteur d’apprentissage essentiel que l’on ne maîtrise que très peu. En effet, les enfants y puisent en permanence un exemple que l’on ne soupçonne pas. On comprend que le « fais ce que je te dis, mais pas ce que je fais » ne soit pas efficace. Alors quel modèle donnez-vous à la maison ces jours-ci ?

Le faire ensemble va nourrir les enfants dans leurs besoins de relation, de curiosité, d’être occupés, et leur permettre d’accéder à l’autonomie progressivement.

Autrement dit, je me débrouillais toujours pour faire des choses avec les enfants en début de journée, pour les laisser plus libres de leur temps dans l’après-midi. Ils étaient nourris et même contents de disposer de temps libre ensuite.

Nous trainions au petit déjeuné, où je leur lisais quelque chose. Un journal de leur âge, un livre documentaire sur un sujet qui les intéressait, un chapitre du livre en cours (Les trois mousquetaires a très bien marché vers 10 ans), avec discussion informelle sur ce que l’on venait de lire.

Le scolaire était plutôt fait après ce petit déjeuné à rallonge, en pyjama pour ne pas perdre la belle énergie. Avec habillage et toilette juste après.

Là, il s’agit de se rassurer et de considérer, qu’à la maison, il n’est pas nécessaire d’y consacrer 6 heures de la journée. Une heure pour les primaires, à peine deux heures pour les collégiens, un peu plus pour les lycéens, sont nécessaire pour travailler en individuel. Je consacrerai un article entier à ce sujet dans la semaine.

Il me semble que dans ces temps hyper-connectés, il va falloir porter attention aux informations que vous laissez entrer dans vos maisons. Et éviter de laisser un média allumer en permanence diffusant des nouvelles anxiogènes. Mieux vaut choisir de s’informer sur des sites bien choisis une à deux fois dans la journée, et aider les enfants à comprendre la problématique actuelle. (https://kidiscience.cafe-sciences.org/articles/cest-quoi-le-coronavirus/ ). L’ambiance familiale a besoin de rester légère.

Profiter des moments de préparation de repas pour faire ensemble, surtout avec les plus jeunes qui aiment vraiment ces activités. Cela demande juste un peu plus de temps et d’explications.

Après cette matinée bien occupée, c’est plus facile de rester l’après-midi à jouer, s’ennuyer, s’occuper, traîner… de plus en plus en autonomie chaque jour.

Je vous souhaite de trouver un rythme qui vous convienne.

Sur la page Facebook les parents ont du talent, je mets en ligne chaque jour un mandala à colorier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : faites le calcul *