Le coeur et les piquants

Le coeur et les piquants

Cactus coeur et kumquat

A quoi je me rends disponible ?

C’est la question que s’est posée une maman lors d’un accompagnement parental. Un leitmotiv pour se souvenir d’être pleinement à ce que l’on fait, et non à plusieurs endroits à la fois. En pensées, parce que physiquement, on a tout de suite remarqué que nous n’avions pas le don d’ubiquité.

C’est l ‘attention de la pleine conscience. Bien sûr, il peut se passer plein de choses à la fois, des pensées diverses et multiples peuvent me traverser. Mais je peux choisir à quoi je me rends attentif : au coeur, aux piquants, au ciel bleu, aux kumquats de la photo ci-dessus ? C’est le rien que.. de Christophe André et de Montaigne : rien que lire, rien que manger, rien que danser…

Transposer dans le monde d’une maman, d’un papa, cela peut vouloir dire : rien qu’écouter, rien que jouer, rien que rire, rien que répondre à la question, rien que consoler

Il est habituel d’entendre que l’on doit, lorsque l’on est parents, se préserver du temps libre personnel ou en couple, pour ensuite offrir un temps de qualité à ses enfants. Mais pour accéder au temps de qualité, il faut aussi faire le choix de la disponibilité durant ce temps avec ses enfants.

Nous avons pu remarquer avec cette maman, que souvent, lorsqu’elle était avec son fils et sa fille, elle était aussi en train de gérer mille choses dans sa tête, de répondre à mille questions, de penser à ce qui va se passer après. Et de tenter d’offrir une réponse à tout ce que ses enfants lui confient, de s’inquiéter du retentissement du moindre événement.

Mais nos enfants, quand ils sont avec nous, ont juste besoin que nous soyons présent, que notre attention ne soit pas dispersée ou occupée ailleurs. Ils ont bien souvent juste besoin que nous les écoutions, et ne nous demandent pas de trouver des solutions pour eux. Des plus petits, nous pouvons même (ré)apprendre l’engagement total dans une activité, comme lorsqu’ils jouent et sont pleinement présent à leur jeu.

Pas tout le temps, pas en permanence, mais suffisamment souvent pour que le besoin d’être écouté, de se sentir exister de nos enfants soit reconnu. Ils seront peut-être même moins demandeurs au quotidien, une fois assurés qu’ils ont cette possibilité d’être complètement écoutés.

Par petits bouts, petits pas, petit à petit, exercez votre qualité de présence à vos enfants et soyez clairs avec vous-même : à cet instant à quoi je décide de me rendre disponible ?

Parce que le scolaire pèse lourdement sur l’ambiance familiale, j’offre un coaching scolaire aux enfants. Mais il est aussi possible de travailler sur votre parentalité, en séances individuelles sans les enfants. Contactez-moi au 06 63 77 82 75.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : faites le calcul *