Aujourd’hui, c’est le bac !

Aujourd’hui, c’est le bac !

Ne pas tomber dans la crevasse, radio critiqueGrand jour pour certains, premières épreuves du bac, mieux vaut oublier l’enjeu et donner le meilleur de soi.

Hier avec L. nous avons vérifié ce qu’elle avait dans son « sac à dos » pour l’aider durant les épreuves. Un sac à dos totalement imaginaire pour répondre à la panique : « Je ne vais jamais y arriver ! Ce n’est pas possible pour moi ! Ca va me saouler au bout d’un quart d’heure ! Nan, quatre heures, c’est impossible pour moi ! »

D’abord, avoir dans son sac, en vrai, de l’eau et un snack pour répondre à la baisse d’énergie. Et puis pour L. une montre aussi pour maîtriser le temps, elle l’a achetée hier.

Le reste fait partie de ressources internes acquises tout au long du travail ensemble. Faire des pauses, boire un peu d’eau, respirer, voire s’étirer. Renoncer à la comparaison avec les autres, qui ont toujours l’air d’y arriver, d’écrire des pages entières, de tout savoir. Eviter de tomber dans la crevasse, la crevasse de la dévalorisation, du « j’y arriverai jamais ! Je suis nul ! C’est mauvais ! ». Et si on tombe dedans, savoir le reconnaître, et pouvoir en sortir, ne pas rester au fond du trou. Pour en sortir, fermer les yeux, se relier à sa respiration le temps qu’il faut pour retrouver le calme, laisser passer les pensées sans les suivre. Se connecter à un espace bienveillant, confortable, réconfortant à l’intérieur de soi. Puis se moquer de cette radio critique et retourner au travail.

Remettre à plus tard la pression de la peur de rater le diplôme. Petit pas, après petit pas, il s’agit d’abord de venir à bout de l’épreuve en cours, et du mieux possible.

Relire, pour voir si on colle à la question, voir si l’on a tout pris en compte, tous les mots. Mais attention, si comme P. on doute beaucoup, relire (ou pas d’ailleurs) en faisant confiance à son intuition et sa première réponse.

Faire des mind map, (cartes mentales), pour trouver les idées d’abord, puis pour les organiser et pouvoir ensuite passer à son écrit.

Un suivi individuel en première et/ou en terminale, une heure, une fois par semaine pour reprendre confiance en ses capacités, être soutenu tout au long de l’année et pouvoir aborder les examens en possession de tous ses moyens, c’est ce que je propose dès le mois de septembre, et ce qui donne les meilleurs résultats. Contact : 06 63 77 82 75

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : faites le calcul *