Astérix en famille, ou comment vivre un bon moment

Astérix en famille, ou comment vivre un bon moment

Nous avons des billets de cinéma en fin de validité et une grande partie des enfants à la maison en cette période de vacances scolaires. Alors, une soirée cinéma en famille, c’est chouette, mais comment faire pour trouver un programme qui convienne à partir de 12 ans avec une grande majorité de jeunes adultes et moi qui ne suis pas très bon public. James Bond avait la préférence de la plupart des garçons, bien sûr, mais pour les autres ce n’était pas gagné. Ne restait qu’Astérix et Obélix, une valeur sûre du cinéma familial !

Une salle bondée, séparés en deux groupes, le nez au ras de l’écran, les enfants savouraient déjà, mais mon compagnon et moi aurions pu prendre un mauvais départ. Heureusement, nous avons décidé, sans se concerter, de voir les choses du bon côté et de savourer ce moment de partage en famille. Et finalement, j’y ai pris plaisir à cette comédie : plaisir d’y trouver de grands acteurs, plaisir d’entendre mon grand et ses quasi-frères et soeurs qui riaient depuis l’autre bout du rang, plaisir de pouvoir reprendre ensemble à la sortie les répliques du film qui nous ont fait rire, plaisir de se remémorer cette bonne soirée ensuite. En lâchant prise et en me laissant aller, j’ai trouvé le film très drôle et j’ai bien ri (prenons exemple sur les jeunes enfants, ils savent si bien le faire).

Il faut réfléchir à ces moments que l’on passe en famille et au fait que  nous pouvons toujours infléchir la façon dont ils se passent. J’aurais pu bougonner toute la soirée car ce n’était pas un film que j’avais vraiment envie de voir et que les conditions n’étaient pas idéales, mais en choisissant juste un autre regard sur ce moment, j’ai pu en faire une très bonne soirée. Il ne s’agit pas de s’oublier tout le temps, mais d’être acteur de ce que l’on vit. Vivre de bons moments cela demande quelque fois des aménagements de pensée. C’est important en famille et cela peut-être un des secrets d’une bonne ambiance familiale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité : faites le calcul *